Roland Cube Lite – Test complet et avis

Roland Cube Lite

143€
4.15

Aspect Visuel

3.5/5

Fonctionnalités

4.0/5

Son

4.5/5

Tarif

4.5/5

Les Plus

  • Les trois canaux rendent cet ampli polyvalent
  • La fonction i-Cube-Link est vraiment utile !
  • Un design passe-partout

Les Moins

  • Le mode Extreme un peu trop criard mais reste exploitable
  • Pas d'accordeur intégré

Le Roland Cube Lite est un ampli d’appartement que l’on voit trop peu souvent. Pourtant, c’est une valeur sûre parmi les nombreux practice amp que l’on trouve sur le marché.

Annoncé au NAMM 2013 par la marque Roland, le Cube Lite s’impose comme un des concurrents les plus féroces face à la gamme THR de Yamaha.

Le nom de « Cube » ne vous évoque peut être pas grand chose, pourtant c’est une gamme assez connue de la marque nipponne (oui, Roland est une marque japonaise).

Avec le succès du Micro Cube sorti en 2004, la marque n’a cessé de se réinventer et propose toujours cet ampli de salon qu’est le Cube Lite.

Est-il à la hauteur de son principal concurrent ?

Compte rendu du test de ce petit ampli qui vaut le détour !

L’aspect visuel du Roland Cube Lite

Roland Cube Lite : vue de face

La gamme Cube a déjà une belle vie derrière elle : en effet, Roland a décliné son modèle phare (le Micro Cube) en pas moins de 7 modèles avant de s’attaquer au Cube Lite.

Ce dernier vise d’ailleurs une cible assez particulière : celle des guitaristes de salon. Vous savez, c’est vous, c’est moi.

C’est le guitariste qui souhaite jouer de la guitare un peu n’importe quand, quand l’envie lui prend. Alors il se pose dans son canapé, attrape sa guitare et son ampli et le pose nonchalamment sur la table basse, devant la télé.

Le Cube Lite a été spécialement conçu pour ces guitaristes là ! (oui, c’est très précis).

Exit donc les gros amplis disposant d’une myriade d’effets et qui pèsent plusieurs dizaines de kilos. Ce qu’on veut, c’est du pratique !

Et c’est précisément ce que nous fournit Roland avec son Cube Lite.

L’aspect extérieur est très sobre. Ce n’est pas un cube, mais ressemble plutôt à une brique. Une brique avec un poids très correct (1,7 Kg) et des dimensions … de brique également (250 x 147 x 135 mm).

De mon côté, j’ai choisi de le prendre en blanc. A savoir que Roland vous laisse le choix et vous propose trois couleurs : le blanc, le rouge et le noir.

Personnellement, je trouve cet ampli réussi esthétiquement, surtout quand on le compare aux autres amplis de la gamme Cube. On sent qu’ici, le design a été travaillé un minimum.

Bien sûr, ça ne suffira pas à vendre un ampli. Mais le look, c’est important aussi !

Passons aux fonctionnalités et aux caractéristiques de ce Roland Cube Lite.

Fonctionnalités du Roland Cube Lite

Sur le papier, le Roland Cube Lite semble être le practice amp idéal.

Les trois haut-parleurs de 3″ (dont un subwoofer) pour une puissance de 10W promettent un volume sonore maîtrisé.
Du côté des réglages et fonctionnalités, trois canaux (JC Clean, Crunch et Extreme), deux potards d’égalisation (Bass et Treble), un potard de volume, un autre pour le Drive et enfin un dernier potard pour sélectionner le volume des effets (au nombre de 2 : un chorus et une reverb).

Roland Cube Lite : panneau de contrôle

La connectique, située à l’arrière de l’ampli, nous présente une façade que nous connaissons déjà bien : une prise jack pour la guitare, une prise casque, un bouton ON/OFF et la prise secteur.

A cela vient s’ajouter un potard de volume ainsi qu’une prise Stereo AUX IN pour la fonctionnalité i-Cube-Link.

Cette fonctionnalité est assez utile : il s’agit en fait d’une entrée et une sortie qui passent par le même mini-jack 4 points (fourni avec l’ampli).

Ce système permet d’envoyer des playbacks directement dans l’ampli pour pouvoir jouer par dessus.

Très pratique car i-Cube-Link fonctionne avec une appli gratuite disponible sur l’App Store et qui vous permettra d’enregistrer via votre smartphone le son de l’ampli avec le playback.

A vous les longues heures de jam sur vos sons préférés !

Roland Cube Lite : vue arrière

Le potard de volume permet de régler le niveau de sortie du playback, vous autorisant à faire un petit mix et ne pas être assourdi par un volume de sortie trop important.

L’appli est bien faite et assez instinctive. Vous trouverez facilement ce que vous cherchez.

On aurait juste apprécié des playbacks génériques (pop, rock, métal). Seul un son de démo est proposé. Cela est vite oublié avec la possibilité de lire les musiques disponibles dans votre bibliothèque personnelle.

Le son du Roland Cube Lite

La force d’un practice amp, c’est de combiner plusieurs types de sons, pour pouvoir travailler correctement la propreté de son jeu.

Le Roland Cube Lite a bien compris cela et propose trois simulations d’amplis.

Ces trois simulations d’ampli sont plutôt satisfaisantes sans être extraordinaires.

Le Clean est très bien ajusté et l’égaliseur deux bandes agit suffisamment pour sculpter votre son.

On notera que comme d’habitude, c’est dans ce mode que les deux effets intégrés ont le plus de profondeur et le plus de sens.

Le chorus est bien réalisé, rien à redire dessus ! La reverb en revanche a un temps un peu plus long que celui qu’on pourrait attendre, mais rien de bien méchant. Il s’associe bien avec le chorus cela dit.

Le mode crunch est vraiment cool. C’est à mon sens le point fort de l’ampli avec un son organique bien que modélisé.

Amateurs d’amplis à lampes, vous ne serez pas déçus par ce canal !

Le mode Extreme quant à lui fait rentrer l’ampli dans l’univers du métal.

Il faudra jouer avec l’égaliseur deux bandes pour obtenir un son ni trop étouffé ni trop criard.

Ce mode reste exploitable et vous permettra de travailler la propreté de votre jeu avec un haut niveau de Gain.

Ajoutez à cela la reverb à la moitié de sa course et un playback et vous serez prêt pour rajouter des solos sur vos morceaux préférés !

Conclusion

Digne successeur de la gamme Cube, le Roland Cube Lite est un très bon ampli d’appartement.

Bien que son design le rapproche plus d’une enceinte bluetooth que d’un ampli traditionnel, ses fonctionnalités et la qualité des sons proposés seront largement suffisantes pour combler n’importe quel guitariste.

Avec beaucoup de qualité et au final, très peu de défauts, on apprécie particulièrement sa compacité, la qualité sonore et la fonctionnalité i-Cube-Link. Le seul point que l’on peut lui reprocher est l’absence d’accordeur intégré et éventuellement un mode « Extreme » un peu trop criard.

Si vous jouez de la guitare chez vous et que vous souhaitez un ampli d’appartement de qualité, vous ne pourrez pas vous tromper.

Cela vaudra le coup de passer sur un ampli plus haut de gamme (comme le Yamaha THR5 par exemple) seulement si vous souhaitez avoir accès à plus de fonctionnalités de meilleure qualité et un design plus marqué.

Laisser un commentaire